L’ACMTS tient à appuyer les décideurs du secteur de la santé canadiens durant cette période difficile et incertaine.
Pour trouver des outils, ressources et données probantes touchant la COVID-19, consultez notre portail sur la COVID-19.

 

Begin main content

Un nouveau rapport révèle des recommandations pour limiter les soins de faible valeur après la pandémie

Publié le : 13 mai 2021
Type de résultat : Nouvelles

Dans un nouveau rapport, Choisir avec soin et l’ACMTS tournent leur regard vers les soins de santé au Canada après la pandémie. Le rapport met en lumière les recommandations fondées sur des données probantes, dégagées par consensus, qui visent à limiter les soins de faible valeur au moment où les systèmes de santé recommenceront graduellement à offrir des services et des interventions mis en veilleuse en raison de la COVID-19.

Le rapport conjoint, publié aujourd’hui dans la Revue canadienne des technologies de la santé, et présenté à l’occasion du congrès annuel virtuel de Choisir avec soin, s’intitule « L’utilisation judicieuse des ressources en soins de santé après la pandémie de COVID-19 : recommandations pour réduire les soins de faible valeur ».

CONSULTER LE RAPPORT (en anglais)

Les soins de faible valeur désignent les examens, les traitements et les interventions qui procurent peu de bienfaits cliniques aux patients et qui grugent de précieuses ressources. Dix-neuf recommandations de Choisir avec soin se dégagent et aideront les décideurs à éviter la reprise des services de faible valeur dans sept secteurs. Le rapport vise à soutenir les cliniciens et les décideurs dans leurs efforts pour canaliser les ressources et les effectifs des systèmes de santé vers la prestation de soins et de traitements essentiels à l’amélioration du bienêtre des patients.

Voici les recommandations groupées par secteur :

  • soins primaires : sept recommandations touchent les soins primaires, notamment les transferts de région rurale, les examens annuels, ainsi que les tests de dépistage et d’imagerie superflus à éviter;
  • soins spécialisés : quatre recommandations portent sur des interventions de faible valeur, notamment la dialyse chronique, la coloscopie en cas de constipation, l’imagerie cardiaque en l’absence de marqueur de risque élevé, l’imagerie par résonance magnétique du genou;
  • soins de fin de vie : trois recommandations soulignent l’importance, pour les patients atteints d’une maladie grave, des discussions préalables au sujet de la planification des soins et de l’accès aux soins palliatifs;
  • soins hospitaliers : deux recommandations touchent les examens systématiques et des examens préopératoires à l’hôpital, de faible utilité;
  • soins de longue durée : une recommandation porte sur les transferts en soins de longue durée;
  • produits sanguins : une recommandation vise le recours abusif aux transfusions de globules rouges chez les patients aux soins intensifs dont l’état hémodynamique est stable.

En complément, dans le même numéro, Mme Karen Born et la Dre Wendy Levinson font valoir l’importance des recommandations de la campagne Choisir avec soin, qui revêtent plus que jamais un caractère d’urgence dans le contexte de la COVID-19. Les auteures soulignent que, grâce à des efforts soutenus pour utiliser judicieusement les ressources et réduire les tests et les traitements de faible valeur, les systèmes de santé seront en mesure d’offrir les examens, les traitements et les interventions de grande valeur, y compris ceux qui ont été reportés en raison de la pandémie.

LIRE LA PERSPECTIVE (en anglais)

À propos des recommandations

Un comité d’experts multidisciplinaire composé de dix membres – des médecins, des représentants des patients et des experts des politiques en santé – s’est réuni pour parvenir à un choix concerté de recommandations. Le comité a évalué et classé en ordre de priorité les recommandations au moyen d’une liste de 45 recommandations fondées sur des données probantes présélectionnées de Choisir avec soin. En fin de compte, les recommandations retenues ont obtenu l’aval d’au moins 80 % des membres du comité et visent toutes un service, une intervention ou un examen qui remplit les conditions suivantes :

  • il est couramment pratiqué, peut avoir des effets néfastes et accapare d’importantes ressources;
  • il est associé à des secteurs où des interventions ont été reportées en raison de la pandémie ou à des secteurs qui comptent déjà des listes d’attente;
  • il risque d’entrainer des pressions sur les effectifs et la capacité des systèmes de santé;
  • il s’inscrit dans les catégories de surutilisation établies par Choisir avec soin et l’Institut canadien d’information sur la santé.

À propos de Choisir avec soin

Choisir avec soin agit comme porte-parole national pour la réduction des examens et des traitements inutiles en santé. Sa campagne a pour rôle de favoriser le dialogue entre les médecins et leurs patients au sujet des choix judicieux et efficaces. Choisir avec soin est dirigée par une équipe de cliniciens et de personnel à l’hôpital St. Michael de Toronto et à l’Université de Toronto, en collaboration avec l’Association médicale canadienne.

À propos de l’ACMTS

L’ACMTS est un organisme indépendant sans but lucratif financé par les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux du Canada (à l’exception de celui du Québec) qui fournit aux décideurs du secteur de la santé canadiens des conseils fiables et impartiaux ainsi que des renseignements fondés sur des données probantes au sujet de l’efficacité des médicaments et des autres technologies de la santé.